Royal Mansour Marrakech, l'icône de l’élégance suprême

Plus qu’un hôtel, ce palace hors-norme conjugue luxe, raffinement et discrétion. Et quand exception rime avec perfection, on ne peut que s’incliner, profiter du spectacle idyllique et s’évader. Car ici, le temps s’est brusquement arrêté. Digne d’un conte des mille et une nuits, avec son architecture artisanale inouïe, son raffinement à l’extrême et son atmosphère unique, le Royal Mansour est déjà une légende dans notre patrimoine Marocain.

Retour aux sources

Le Royal Mansour est un lieu à part, un village dans la ville. Un complexe de 53 riads d’une superficie de 140 à 850 m², où chaque hôte a réellement l’impression de vivre dans une médina avec ses palmiers et ses étroites ruelles, à l’ombre des murailles de la cité ocre. Loin du bruit, du stress et des tumultes. Seule la communion avec la nature et ses vertus prend tout son sens. A travers des bassins et des fontaines, des petits patios entourés d’arcades et des jardins andalous aux mille senteurs enivrantes, c’est un havre de paix magique qui s’offre à nous.

Architecture enchanteresse

Notre patrimoine artisanal a su éblouir la planète entière. Mais ce palace est allé au-delà des merveilles et des richesses marocaines. Ce joyau nous étourdit par le somptueux travail artisanal de notre-savoir faire ancestral. Les meilleursartisans du Royaume ont été sollicités pour lui offrir une aura bien particulière. Feuilles d’or, marbre, cuir, soieries, bois sculpté, cristal… Des matériaux précieux qui confèrent à l’endroit des allures de palais oriental raffiné et luxueux. 

Riads de rêve

Indépendants les uns des autres, séparés de venelles fleuries, chacun d’eux à sa propre décoration et son ambiance unique. Agencés sur plusieurs niveaux, composés de chambres très modernes, les riads respectent l’architecture classique des riches demeures d’antan avec un patio au rez-de-chaussée, un salon, un bar, une magnifique salle de bain en marbre, une salle à manger pour les plus spacieux et une terrasse sur le toit avec piscine. Intimité et discrétion de rigueur. Enfin, pour une clientèle très exigeante et élitiste, le plus spacieux des riads, baptisé « Grand Riad », offre une superficie de 2000m² d'espaces privatifs : 4 chambres avec salles de bains, piscine privée, solarium, hammam, salle de fitness, salle de cinéma... Pour un séjour certes onéreux, mais royal !

Luxe et créativité

Il y a le luxe ostentatoire et il y a, comme ici, le luxe intemporel. Nulle part ailleurs, nous ne croiserons cette profusion d’élégance et de raffinement où se marient le traditionnel au contemporain. Tadelakts, zelliges aux teintes inédites, plafonds sculptés ou tressés de feuilles d’or, marbres de toutes les couleurs, ferronneries de dentelle, cuirs brodés ou encore profusion de cristal. De pures œuvres d’art pour nos yeux éblouis. Chaque détail a été pensé pour nous envoûter. Et parce que le client est roi, on ne lésine pas sur les moyens : linge et vaisselle griffés, écrans plats, cave à cigares, très grands crus bordelais, personnel en gants blancs…

Havre de quiétude

Parce que le silence est d’or, au Royal Mansour, on respecte cette maxime à la lettre. Et, si le service est si excellent, c’est aussi parce qu’il est invisible. Autant dire que l’expérience est tout de suite vécue autrement. Qu’on fasse partie du commun des mortels ou qu’on soit une star internationale, la discrétion fait légion. Certains pourront profiter d’une halte relaxante au Spa pour un divin moment de détente au sein des cabines de massage, au hammam ou un jacuzzi. Au cœur de ses 2500 m², ce temple relaxant vous plongera dans un bien-être absolu. Vous y trouverez également un salon de coiffure, un salon de pédicure, un bar, un espace relaxation et une boutique offrant des produits de grandes marques. D’autres encore pourront se laisser aller au farniente et s’évader au cœur du paysage  luxuriant des jardins entourés de fontaines et patios. Rien de tel que de laisser vagabonder son esprit au coeur de l'espace paysager foisonnant signé Luis Vallejo. Ce paysagiste espagnol de renom en a conçu les formes, les couleurs et les parfums, exprimant tout son amour et son respect pour la nature. Ainsi, il suffit de traverser ce somptueux jardin pour rejoindre un pavillon au bord de l’eau. On vient s’y reposer dans l’intimité ou l’on y reçoit des amis pour déjeuner. Sept pavillons contemporains, d’une superficie de 45 à 80 m2, dont la pièce principale est une agréable salle de séjour, s’ouvrent sur une terrasse qui jouxte la piscine. Elégant et sobre, le décor se pare également d’une touche berbère pour un hymne à l’artisanat. Les enfants ne sont pas en reste : le Kid’s club s’élève en retrait des espaces de détente et de repos. Ils pourront ainsi jouer en toute liberté sans rompre le calme du jardin.

Goût et raffinement

Si le Royal Mansour reste la vitrine du Maroc, il est aussi, comme aime à le rappeler son directeur général, M. Jean-Claude Messant, une vitrine ouverte sur l’avenir, dans laquelle rien n’est figé. Un lieu intemporel toujours appelé à créer la vie et l’émotion. Côté gastronomie, gourmands et fins gourmets sont ainsi invités à enchanter leurs papilles avec une cuisine innovante qui surprend par son extraordinaire créativité. Au cœur même du jardin idyllique, Yannick Alléno ouvre le quatrième restaurant du palace. Le Chef étoilé y propose des dizaines de nouvelles recettes inspirées des récits du grand voyageur marocain du XIVe siècle, Ibn Battuta, qui a introduit des méthodes originales de cuisson à la braise. Ainsi, la nouvelle carte de la piscine brille des influences asiatiques et méditerranéennes, d’un mixage subtil de cultures. Au menu : tartare de langoustine et feuilles de sucrine assouplies au soja, sashimi de thon aux aromates, jardin d’artichauts crus, cuits et frits, abricot en croute de sucre sur un taboulé d’herbe et d’orange, tranche de potiron confit aux épices douces, thé à la citronnelle…tout un univers de saveurs et de couleurs. Le must : la magie du soleil couchant éclaire les lieux pour marquer le début des happy hours animées d’un esprit « tapas » très festif et d’une nouvelle identité musicale signée Béatrice Ardisson. Cette artiste, mondialement réputée, a pensé le cadre comme une île imaginaire qui naîtrait au cœur de la cité ocre. Ainsi, sur les rivages de ce « Marrakech Island », la musicienne française y regroupe des sons évoquant des lieux paradisiaques, du Brésil, aux îles tropicales, en passant par les  côtes africaines et asiatiques. Dans le jardin et sous les pergolas du restaurant, son univers sonore original et fascinant viendra enchanter tous vos sens.  

 

Royal Mansour, rue Abou Abbas El Sebti, Marrakech.

http://www.royalmansour.com

Tél. : +212 5 29 80 80 80