Ne l’appelez plus l’EFA mais l’ESA Casablanca !

Forte d’une renommée acquise depuis plus de 30 ans auprès des recruteurs, l’École Française des Affaires (EFA) se réinvente pour la rentrée 2020 et change de nom dans le cadre de la refonte de son offre pédagogique : en effet, pour un meilleur ancrage dans le monde de l’entreprise, l’établissement propose désormais trois nouvelles licences professionnelles (BAC + 3) accréditées à la fois par l’État marocain et l’État français. L’EFA change donc d’identité et devient ainsi l’École Supérieure des Affaires de Casablanca (ESA Casablanca). Le précédent parcours qui débouchait sur un diplôme BAC + 2 de Chargé(e) de la Gestion et de l’Activité Commerciale de l’Entreprise se transforme ainsi en une offre pédagogique en trois ans (dont deux ans de tronc commun), offrant une spécialisation dans trois domaines : Management Opérationnel, Développement Commercial et Ressources Humaines. Trois licences professionnelles délivrées par l’Université Gustave Eiffel et accréditées par les deux Etats, marocain et français. A noter que pour l’admission en première année, les candidats devront être titulaires d’un baccalauréat et devront réussir  le test d’admission écrit et oral de l’ESA (le bachelier passe uniquement le test oral s’il dispose d’un TCF (Test de Connaissance de Français) valide). Pour rappel, l’Ecole a toujours orienté son programme et son approche pédagogiques vers l’entreprise et qu’elle s’appuie sur le vaste réseau de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM), rassemblant près de 5 000 entreprises adhérentes. En prime, l’établissement enregistre un taux d’insertion professionnelle avoisinant les 100 %. Côté enseignement, les cours sont dispensés par une équipe d’experts et de professionnels aguerris dont les techniques sont innovantes, mettant l’accent sur des méthodes pédagogiques participatives et des immersions en entreprise grâce à des stages dont la rédaction d’un mémoire est obligatoire. Grâce à cette approche, les recruteurs peuvent ainsi compter sur de jeunes lauréats immédiatement opérationnels, polyvalents et dotés de toutes les softs skills indispensables pour s’imposer comme des managers efficaces et inspirants.

Cette année, à l’occasion de la rentrée 2020, les entreprises seront davantage impliquées dans la vie scolaire de l’ESA à travers deux nouveaux programmes de mentoring et de sponsoring proposés en collaboration avec les partenaires de la CFCIM. Le programme de mentoring vise ainsi à faciliter le parcours pédagogique des étudiants et, à terme, leur insertion professionnelle. Concrètement, les entreprises partenaires proposeront parmi leurs collaborateurs des mentors qui auront la mission de coacher un étudiant dans le cadre de sa scolarité. Un coaching efficace qui portera aussi bien sur le plan scolaire que sur le plan du développement personnel, de la construction du projet professionnel et de l’insertion dans le monde du travail. De plus, afin de faciliter l’accès à l’enseignement des bacheliers les plus méritants et issus de milieux défavorisés, un programme de sponsoring est également proposé en complément du système de bourse existant. Une vingtaine d’entreprises partenaires s’engagent d’ors et déjà à prendre chacune en charge financièrement la moitié des frais de scolarité d’un étudiant bénéficiaire. Par ailleurs, l’ESA compte aussi renforcer son engagement sociétal en développant ses partenariats avec le monde associatif via différentes opérations caritatives. Enfin, pandémie oblige, la rentrée en présentiel se déroulera dans le strict respect des mesures sanitaires. Rappelons que le vaste campus se dote de grandes salles et d’infrastructures suffisantes et adaptées pour garantir la sécurité de ses étudiants et de ses équipes. Il dispose par ailleurs des moyens digitaux et distanciels en cas d’évolution des mesures sanitaires.